Un métier bois à tresser, c’est quoi ?

Un métier bois à tresser automatise le mouvement des canettes de fils en faisant s’entrecroiser deux circuits ; l’un va dans un sens et l’autre dans le sens opposé.

Les canettes se croisent en zigzaguant.

Le circuit le plus classique d’un métier à tresser est celui d’un métier fermé (fabrication d’un cordon tubulaire), comme le représente le schéma ci-contre.

Une roue à aubes animait ces métiers inventés au XVIIIème siècle. Ainsi animés par le courant d’une rivière, la roue à aubes entraînait des axes par un système d’engrenages. Ces axes en bois, nommés menard traversaient l’usine. Chaque métier était relié par une ceinture en cuir au menard. Ainsi, les métiers étaient mis en mouvement par la force hydraulique.

Schéma d'un métier de 16 fuseaux
© SCF – 2020 – Schéma d’un métier de 16 fuseaux

Au cours du XIXème siècle, les industriels de Saint-Chamond (capital de la tresse et du lacet durant 150 ans) ont petit à petit équipé leurs usines de moteurs à vapeur.

Un arrêt métier automatique équipe le métier bois à tresser qui stoppe sa production lorsqu’un fil casse.

Après la seconde guerre mondiale, des métiers rapides (en métal et disposant d’un moteur individuel) remplacent progressivement cette industrie de métiers à tresser en bois.

Chez SCF, 1062 métiers bois à tresser sont toujours en fonctionnement.

Quatre menards parcourent toujours l’usine. Certains de ces menards sont en bois, d’autres en métal. Des moteurs ont remplacé la roue à aubes.

Le menard à l'usine SCF à Andrezé (49)
Le menard à l’usine SCF à Andrezé (49)

La lenteur des métiers bois

Les productions sur métiers bois à tresser sont lentes (de 3 à 7 mètres par heure selon les métiers). En cas de grosse commande, SCF répartit la quantité à produire sur plusieurs métiers.

A l’usine d’Andrezé nous avons ainsi en permanence des 20, 24 et 32 fuseaux en nombre afin de fabriquer des cordons tubulaires avec âme. Ces cordons seront ensuite glacés pour obtenir un effet cuir puis ferrés (pose d’embouts).

Cependant, lorsqu’un métier est unique, la production maximum en un mois est de 3.000 mètres.

En tressage, les métiers portent le nom des produits qu’ils fabriquent.

Il existe beaucoup de types de tresses et donc de métiers. Les plus courantes sont les tresses rondes et les tresses plates (métiers dit classiques).

Métiers fermés pour fabriquer du cordon tubulaire

Pour fabriquer un cordon tubulaire, nous utilisons un métier classique nommé fermé avec deux circuits :

  • La moitié des fils tourne dans un sens et l’autre moitié en sens inverse ;
  • Ces métiers ont un nombre pair de fuseaux (pièce métallique et ronde utilisée pour porter la bobine de fil).

Le tressage tubulaire assemble des fils en montant une tresse tubulaire de deux types :

  • Soit une tresse ronde (avec âme)
  • Soit une tresse tubulaire plate (sans âme).
Métier en bois
© Sandrine Roudeix pour INMA – 2021 – Métier en bois

Métiers retours pour fabriquer des tresses plates

Une tresse plate est une tresse qui n’est pas tubulaire et qui forme une bande linéaire. Nous utilisons un métier classique nommé retour. Ce métier peut être ouvert ou fermé. Ainsi, pour ce métier :

  • La moitié des fils tourne dans un sens et l’autre moitié en sens inverse mais en faisant demi-tour sur le devant du métier.
  • Le métier est donc dit « retour ».
  • Le nombre de fuseaux est impair.
  • Mais, il existe des métiers retour avec un nombre pair de canettes nommés métiers Damier. Ils permettent de faire des dessins réguliers en profitant de la divisibilité des chiffres pairs.

Métiers fermés à la fois pour cordons et tresses plates

Un métier fermé peut être modifié et être en configuration soit continue ou soit retour :

  • En continue, les fuseaux continuent leur tour devant le métier produisant un article tubulaire (nombre de fuseaux pair).
  • En retour, les fuseaux font demi-tour devant le métier produisant ainsi une tresse plate (nombre de fuseaux impair mais pas toujours).

La transformation d’un métier en continu ou en retour implique de changer les deux « poupées-colonnes » ou « poupées-arbrées » devant le métier afin de créer un retour.

La poupée arbrée d’un métier bois
© SCF – 2021 – La poupée arbrée d’un métier bois

Lorsque le métier fermé est transformé en métier retour, les fuseaux font demi-tour devant le métier sur une poupée à 5 ouches. Une ouche est une encoche dans la poupée arbrée.

Poupée arbrée
© SCF – 2015 – Poupée arbrée avec ses ouches ou encoches (au nombre de 4 sur la photo)

Ainsi, les métiers fermés permettent à la fois de faire une tresse tubulaire et une tresse plate.

A titre d’exemple, un métier qui fabrique un cordon tubulaire de 32 fuseaux peut être transformé en un métier qui fabrique une tresse plate en 33 fuseaux. Nous appelons ça un retour et de fait le métier se nomme un métier retour. Ce métier 33 fuseaux ou 32 fuseaux est visible à l’Atelier de Tressage.

Métier en bois ouvert et tresse plate fuchsia en création
© SCF – 2013 – Métier en bois ouvert avec tresse plate fuchsia en création
Métier en bois
© Sandrine Roudeix pour INMA – 2021 – Métier en bois fermé modifié en retour pour faire une tresse plate

Les autres métiers présents à l’Atelier de Tressage à Paris

A l’Atelier de Tressage, nous avons un métier 21 fuseaux qui peut être transformé en 20 fuseaux. Ce métier 21 fuseaux fabrique une tresse plate très particulière, par un jeu de poids nous la faisons serpenter pour fabriquer une serpentine aussi nommé un croquet. Nos amis anglais appellent ce produit « Rick-Rack ».

Métier fermé
© SCF – 2014 – Métier fermé 120 fuseaux. Gigi en cours de réglage.
Métier bois faux damier 24 fuseaux
© SCF – 2013 – Métier bois faux damier 24 fuseaux
Métier carré
© SCF – 2013 – Métier carré

Comment monter les couleurs ?

Sur une tresse simple, comment faire les dessins ? Nous allons vous présenter des schémas simples.

Le dessin Grappé en long :
C’est un montage comme sur le dessin, un circuit d’une couleur, l’autre circuit d’une autre couleur ; cela donne le dessin (grappé) vertical

© SCF - 2013 – dessin du tressage grappé
© SCF – 2013 – dessin du tressage grappé

Le dessin Grappé en large :
C’est un montage avec l’alternance des 2 couleurs sur chaque circuit ; cela donne le dessin (grappé) électrique.

© SCF - 2013 – dessin du tressage grappé
© SCF – 2013 – dessin du tressage grappé

Le dessin écossais ou losange :
C’est un montage comme sur le dessin ci-contre.

© SCF - 2013 – dessin du tressage écossais
© SCF – 2013 – dessin du tressage écossais

Beaucoup d’autres dessins à venir !

Panier